Les confessions d’un jeune

« Parce que je n’ai jamais osé dire Oui à mes rêves »

Ici, ou ailleurs, chaque jeune parmi tant d’autres a une passion, chacun aspire à un changement positif, chacun aspire à une vie meilleure, chacun veut être une bonne personne et chacun veut réaliser son précieux rêve.

J’avoue, j’étais comme les autres, j’avais un rêve, je voulais le réaliser, bref,… j’étais un jeune passionné. Sauf que, je n’ai jamais cru en moi, je n’ai jamais eu de soutien, ni de la part de mon entourage, ni de moi-même. A chaque fois que je parlais de ce précieux rêve, j’entendais les rires de mes amis, je voyais ce que les autres personnes pensaient de moi sans qu’ils le disent. Je sentais leurs mots et leurs pensées. Même si, j’essayai de faire semblant de ne rien entendre, même si j’empêchais mes yeux de croiser les leurs, je finissais par croire qu’ils ne croyaient pas en moi. Et croire en leurs croyances m’a fait croire que je n’ai plus d’espoir en moi.

Il n’y a rien de plus difficile que de perdre espoir en soi. Même si, je savais que je pouvais réaliser mon rêve, je finissais par avoir tort après mon premier échec. De croire plus après mon deuxième échec. Et de céder à mon rêve après mon troisième échec. Il y’avait beaucoup d’échecs au point que je n’étais plus capable de sentir mon âme. Celle qui était passionnée, qui me donner une raison d’exister, qui savais qui j’étais, n’étais plus la. J’entendais une seule chose, un bruit très commun, auquel on est tous habitué à entendre, c’était les battements de mon faible cœur. Je savais que je n’avais pas de choix, entre la vie ou la mort, j’ai choisis de vivre.

C’est vrai que les moments les plus difficiles, sont ceux qui nous donnent un reflet d’espoir. Si jamais je cède une autre fois, je savais que je n’aurai pas un autre choix autre que mettre fin à ma vie. Or, j’ai pris une décision qui mérite d’être prise. Je ne voulais pas être celui qui décide quand il doit mourir mais qui décide quand il doit vivre. Car mourir avant d’avoir laissé ma trace au monde, n’est rien d’autre que vivre pour mourir. Je savais qu’on laissant ma trace, je resterai toujours en vie, mon rêve et mes pensées seront toujours là.

Cher jeune pareil à moi. La vie est pleine d’occasions, d’opportunités et de chances. Chacun de nous a le droit de choisir, d’être et de vivre. Ne laisser jamais les autres vous faire croire ce que vous n’êtes pas. Croyais en vous car vous le méritez parfaitement. Parce que le jour ou vous diriez Oui à vos rêves impossibles, tout deviendra possible, et votre réussite sera plus facile.

Oser dire Oui à vos rêves impossibles

Fatima  Zahra  Mechyakha
#TeamSkies

Comments

comments

No Comments Yet

Comments are closed

%d bloggers like this: